Aujourd’hui, restauration de la carrosserie de la 2cv. Pour finaliser la carrosserie, la caisse et les éléments de la 2cv, je me suis acheté une petite sableuse. Un modèle que l’on vient directement mettre dans le sac de sable.

Honnêtement j’aurais dû le faire avant, car je gagne énormément de temps et surtout j’arrive rapidement et proprement à la tôle. J’ai sablé avec un petit compresseur 50L c’est vraiment juste, mais j’ai réussi à le faire malgré la petite cuve. Voici le lien de la sableuse sur Amazon.

Si c’est une surface accessible, ça ce fait très bien à la main avec une cale à poncer. Mais si c’est dans un recoin ou dans un arrondi, la sableuse va faire le travail. Voici un exemple avec un montant de porte. Simple et efficace.

Une fois la caisse bien sablée et bien propre j’applique directement un apprêt pour éviter que la peinture ne rouille ou prenne l’humidité. C’est toujours mieux sachant que je prends mon temps pour faire la restauration. Si je reviens dessus que dans 3 semaines ou 1 mois je préfère toujours l’apprêter.

Maintenant j’attaque les portes avant et arrière, là aussi il n’y a pas mal de travail de carrosserie. D’ailleurs j’ai la porte avant gauche que j’ai abîmée et plier pendant le transport donc j’ai dû acheter une nouvelle porte d’occasion sur Leboncoin. Sinon fais une très bonne affaire et je remercie encore le vendeur avec qui je suis resté en contacte. Un passionné qui restaure une 2cv à merveille et dans les règles de l’art. Merci encore pour tes précieux conseils. J’en ai profité pour ramener trois ailes et un capot.

Pour ce qui est des portes de 2cv c’est toujours un peu la même chose, je sors le marteau de carrossier avec le tas américain et bien sûr sans oublier le mastic de chez peinture-voiture.fr

Certains bas de porte étaient vachement rouillés donc j’ai bien sablé l’intérieur, bien dégraissé et ensuite j’ai passé du mastic fibré pour reboucher un peu les trous du à la rouille. Il a fallu que je retire la petite glissière du bas de porte ou vienne se loger le joint de porte.

Donc sur cette porte je devrais venir coller au mastic SIKA un joint de porte neuf.

Comme ce sont des étapes qui sont assez longues pour rester motiver à 110% dès qu’une porte est préparée je la fixe sur la voiture. Ça fait tellement plaisir de la voir se remonter petit à petit. De plus une fois sur la voiture on s’aperçoit rapidement des petits défauts donc ça nous permet de rectifier. Voici une photo de la 2cv avec une porte arrière !

Et petit à petit ça prend forme et ça fait vraiment plaisir. On peut voir que mon apprêt n’est pas tip top, mais la prochaine fois je le prendrai aussi chez peinture-voiture.fr comme ça j’aurais un résultat vraiment parfait.

Pendant que l’apprêt des portes était en train de sécher, j’en ai profité pour préparer la malle arrière. La mienne avait pas mal de petits impacts, mais dans l’ensemble ça été. Si vous voulez garder votre sigle 2cv, n’hésitez pas à vraiment y aller doucement. Personnellement j’y suis allé sans délicatesse et je l’ai cassé en plusieurs morceaux. Si vous aussi vous avez d’anciens stickers sur la malle vous pouvez les retirer rapidement avec du dégraissant. J’en ai mis sur un chiffon et ça a retiré la colle très facilement.

Maintenant que les 4 portes sont refaites et propres je prépare les deux joues d’ailes qui elle aussi été un peu abîmées, mais vu l’âge et l’état de la 2cv je ne me plains pas. Pareille ici mêmes principe, ponçage, marteau, tas, dégraissant et apprêt.

Pour ce soir c’est assez, je suis vraiment très content du résultat. Et puis après toutes ses heures passées, ça fait vraiment du bien de la voir enfin habiller 😀

De retour sur le terrain ! Aujourd’hui j’attaque les ailes avant et le capot et je peux vous dire qu’il y a du gros boulot. Pour bien travailler les ailes, j’ai dû les mettre sur des tréteaux. Pour ne pas abîmer et marquer les ailes, j’ai ajouté une petite mousse entre le bois et l’aile. Comme ça si j’appuie trop dessus lors du ponçage je risque moins de faire des beugnes.

Avant d’apprêter les ailes avant, je l’ai posé sur la caisse pour bien voir les défauts. C’est important de bien qu’elle soit à sa place est qu’elle est bien sa forme d’origine. Comme c’est les éléments de carrosserie qui se voient le plus, n’hésitez pas à prendre bien le temps nécessaire pour qu’elle soit parfaite.

Pour ce qui est du capot la il va falloir jouer du marteau et du tas de carrossiers. Comme c’est une grande pièce et qu’ elle est souvent en vibration vous allez devoir ne pas ou presque pas mettre de mastic. Donc là je ne vous cache pas que j’ai vraiment passé énormément de temps.

Bon du coup pour ce qui est des deux ailes arrières j’ai changé de programme je ne les refais pas vu le mauvais état de celle-ci. Je vous laisse voir ça en image.

Du coup je me suis fait plaisir j’en ai racheté deux neuves chez 2CVP. Honnêtement vu le prix des neuves livraisons à domicile je ne regrette pas du tout mon achat. Après avoir apprêté les ailes, je peux vous dire que ça a de la gueule.

Maintenant que la carrosserie est terminée, il me reste plus qu’à passer de l’antigravillon de chez peinture-voiture.fr sous chacune des ailes. La technique est une nouvelle fois super simple et efficace. Un bon pistolet et un bon produit et ça fait vraiment un super résultat.

Bon et bien c’est avec grand plaisir que je vous annonce que la partie carrosserie est terminée ! Je suis vraiment content, car c’est du travail qui est dur et long. Mais vraiment ça vaut le coup. Si vous êtes au début, tenez le coup, car ça fait vraiment plaisir de voir que le projet de restauration avance. Et puis la page se tourne !! Maintenant il me reste toute la peinture, que je vais vous détailler dans les moindres détails. À très vite et ne lâcher rien !